La bibliographie de l’IESC

Bibliographie synthétique de l’écologie sociale

Quelques titres de livres ou articles permettant de découvrir ou de se familiariser avec l’écologie sociale.

Livres

Qu’est-ce que l’écologie sociale ? Murray Bookchin, ed Atelier de création Libertaire, 2012 trad Bernard Weigel, (premier chapitre de Ecology of Freedom).

Court et très accessible, une bonne introduction pour commencer à approcher Bookchin.


Pour un municipalisme libertaire. Murray Bookchin, ed Atelier de création Libertaire, 2018 en réédition (2003) trad David O..

Court et très accessible, une bonne introduction pour commencer à approcher l’écologie sociale.


Au-delà de la rareté – L’anarchisme dans une société d’abondance, Murray Bookchin, éditions Écosociété, 2015, traduit de l’anglais (États-Unis) par Helen Arnold, Daniel Blanchard, Vincent Gerber et Annick Stevens. (original Post-scarcity anarchism, 1971).

Ouvrage accessible et l’un des meilleurs textes, selon l’un des traducteurs : un bon point de départ.


Janet Biehl - Le municipalisme libertaire - Couverture

Le municipalisme libertaire, Janet Biehléditions Écosociété, 2014, traduit de l’anglais US par Nicole Daignault, préface Annick Stevens, (original : The politics of Social Ecology, 1998).

Ouvrage accessible.


Quelle écologie radicale ? Bookchin & Foreman, Ateliers de création libertaire/Silence, Lyon 1994, trad Juliette Michelet (original : Defending the Earth : Debate between Murray Bookchin and Dave Foreman, Black Rose Books, Montreal/New York, 1991).

Ouvrage accessible, venant d’être réédité.


couverture Agir ici et maintenant

Agir ici et maintenant – Penser l’écologie sociale de Murray Bookchin, Floréal Romero , préface Pinar Selek, postface Isabelle Attard, Editions du commun, 2019.

Pour visionner la rencontre avec l’auteur à la parole errante à Montreuil, cliquez ici !


Murray Bookchin et l’écologie sociale, Vincent Gerber, éd. Ecosociété, 2013.

Se veut une vulgarisation et une vue d’ensemble de l’homme et son œuvre, parfaite introduction.


– Murray Bookchin, pour une écologie sociale et radicale (ou, plus récemment : Murray Bookchin et l’écologie sociale libertaire, 2019), Vincent Gerber et Floréal Roméro, Neuvy-en-Champagne, Le Passager clandestin, coll. « Les précurseurs de la décroissance », 2014.

Les 2 auteurs sont membres de l’IESC.

Pour visionner une intervention conjointe des deux auteurs au Festival Bugey c Trip, cliquez ici !


Désir, Nature et Société – L’écologie sociale au quotidien, Chaia Heller, eds Écosociété et Ateliers de Création libertaire, 2003 trad.  Catherine Barret (original : Ecology of Everyday Life – Rethinking the Desire for Nature, Black Rose Books, 1999).

Texte trop peu connu qui mérite qu’on s’y attarde. Chaia Heller a enseigné pendant plusieurs années l’écologie sociale et l’écoféminisme à l’Institute for Social Ecology (ISE) du Vermont, co-fondé par Murray Bookchin en 1974.


Pouvoir de détruire, pouvoir de créer (Vers une écologie sociale et libertaire), Murray Bookchin, éditions L’échappée, 2019, Traduction de Helen Arnold, Daniel Blanchard et Renaud Garcia, Textes choisis et commentés par Helen Arnold, Daniel Blanchard, Renaud Garcia et Vincent Gerber.


La Révolution à venir, Murray Bookchin, Agone-Contrefeux, 2020, trad Benoît Gaillard, Lougar Raynmath, Florence Benoit, Ayça Top, Éric Meridiano. (original : The Next Revolution, Murray Bookchin, textes compilés par Debbie Bookchin et Blair Taylor, préface Ursula K. Le Guin).

Compilation de textes relativement récents, dans lesquels Bookchin expose assez simplement sa vision de la manière dont nous pouvons faire advenir une société libre et écologique.

Pour plus d’informations sur cet ouvrage ou pour en lire le chapitre 5 « Le municipalisme libertaire : une politique de démocratie directe« , cliquez ici !


La Révolution communaliste, Abdullah Öcalan, préface d’Olivier Besancenot, Libertalia, mars 2020, traduit par International Initiative Freedom for Ocalan-Peace in Kurdistan.

Les Kurdes du Rojava (entre autres) mettent en œuvre un exemple de Communalisme.


Une société à refaire, Murray Bookchin, eds Écosociété, 2011 trad.  Catherine Barret (original : Remaking society, 1990).


– L’écologie sociale : Penser la liberté au-delà de l’humain, Murray Bookchin, éditions Wildproject , 2020, traduction Marin Schaffner de chapitres choisis de Ecology of Freedom, Remaking society et The Philosophy of social ecology.

Au-delà du communalisme, réflexions plus philosophiques sur l’écologie et la liberté.


Notre environnement synthétique, Murray Bookchin [alias] Lewis Herber, Ateliers de Création Libertaire, 2017, trad Denis Bayon (original : Our Synthetic Environment, 1962)

Publié 6 mois avant Le printemps Silencieux de Rachel Carson, traduit en…2017 !


Changer sa vie sans changer le monde – L’anarchisme contemporain entre émancipation individuelle et révolution sociale, Murray Bookchin Editeur Agone Contre-feux, 2019, trad Xavier Crépin (original :  Social Anarchism or Lifestyle Anarchism, 1995)


–  Pour une société écologique, Murray Bookchin, Christian Bourgois poche, épuisé


Appel au socialisme, Gustav Landauer, éditions La Lenteur, 2019, traduit de l’allemand par Jean-Christophe Angaut et Anatole Lucet (original : Aufruf zum Sozialismus, 1911)

Gustav Landauer (1870-1919), anarchiste allemand, exprime dans cet ouvrage récemment traduit par Jean-Christophe Angaut et Anatole Lucet chez La Lenteur, des idées proches de celles de Bookchin. Il est un précurseur du communalisme.


–  The Ecology of Freedom, The Emergence and Dissolution of Hierarchy, Murray Bookchin, Cheshire Books, 1982 : texte en anglais en ligne ici.

Œuvre majeure de Bookchin, historiquement et philosophiquement complexe. Une partie de l’ouvrage et traduit dans L’écologie sociale : Penser la liberté au-delà de l’humain, Murray Bookchin, éditions Wildproject , 2020 (voir ci-dessus)


Urbanization without Cities: The Rise and Decline of Citizenship, Murray Bookchin, Black Rose Books, 1992.

Texte non encore traduit en français.


The Philosophy of Social Ecology, Essays on Dialectical Naturalism, Murray Bookchin, Black Rose Books, 1995

Texte traduit en français pour deux de ses chapitres les plus stimulants dans L’écologie sociale : Penser la liberté au-delà de l’humain, éditions Wildproject, 2020 (voir ci-dessus).


Bouton retour en haut de la page