ActualitéAgenda

Ecole d’été de l’Institute for Social Ecology : « L’Ecologie Sociale en Temps de Crise » – 19/24 juin (en ligne)

L’école d’été de l’Institut du Vermont aura exceptionnellement lieu cette année en ligne, via Zoom.

Les cours et interventions seront en anglais. Si vous souhaitez y participer ou en voir le programme détaillé, rendez-vous sur la page internet de l’institut : http://social-ecology.org/wp/learn/ise-intensives/2020-social-ecology-intensive/

Nous vivons un moment de crises sociale, politique et écologique qui se chevauchent, et qui sont maintenant accélérées par la pandémie COVID-19. L’autoritarisme et le fascisme se développent, alimentés par la recrudescence du nationalisme, de la xénophobie, du racisme, du sexisme, de l’homophobie et du chauvinisme ethno-religieux. Les institutions démocratiques, déjà affaiblies, sont assiégées, des États-Unis à l’Amérique du Sud en passant par le Royaume-Uni et l’Inde. Les rapports économiques obscurcissent les inégalités flagrantes, alors que les emplois précaires, à temps partiel et à bas salaire, deviennent la nouvelle norme. La crise climatique est déjà là, alors que nous sommes confrontés à des incendies de forêt sans précédent, à l’acidification des océans, à la migration climatique et à d’autres problèmes environnementaux. La déforestation, l’agriculture capitaliste et l’hyper-exploitation des ressources déclenchent des virus zoonotiques mortels comme le COVID-19 avec une régularité croissante. Les récents mouvements et soulèvements populaires dans le monde entier ont ravivé l’espoir, mais n’ont pas réussi à traduire la colère des masses en un changement institutionnel significatif. Le sentiment que nous avons atteint un point de rupture semble de plus en plus partagé.


Ces crises sociales et écologiques exigent de nouvelles idées visionnaires et des alternatives radicales. L’Institute for social ecology développe de telles alternatives depuis 45 ans, en encourageant une éducation radicale et l’auto-réflexion des mouvements, basée sur une longue expérience dans les mouvements anti-nucléaire, altermondialiste, de justice climatique et Occupy, ainsi que dans les luttes pour l’autonomie démocratique des Kurdes en Turquie et en Syrie. L’écologie sociale fournit une analyse holistique de ces crises qui se croisent et auxquelles nous sommes confrontés, et offre une vision politique radicalement démocratique pour les dépasser. C’est avec ces thèmes et questions à l’esprit que nous vous invitons à vous joindre à nous pour notre Ecole d’été d’Ecologie Sociale, du 19 au 24 juin, pour cinq jours d’exploration des transformations écologiques sociales en théorie et en pratique. En raison de COVID-19, l’Ecole de cette année se tiendra en ligne via le séminaire Zoom. Nos écoles d’été rassemblent des professeurs, des activistes et des chercheurs de l’ISE, ainsi que des participants du monde entier pour une semaine de cours, d’ateliers et de discussions en séminaire. Les participants exploreront les fondements de l’écologie sociale en relation avec les luttes et les problèmes contemporains. 

Les cours de l’ISE sont toujours une expérience inspirante d’éducation radicale, de stratégie politique, de mise en réseau de camarades et de vision utopique. Pour vous inscrire ou en savoir plus, remplissez le formulaire ci-dessous ou envoyez-nous un courriel à social-ecology(at)mail.mayfirst.org. Tout le monde est le bienvenu, nous suggérons une donation de 30 dollars à celles et ceux qui peuvent se le permettre pour payer nos conférenciers, mais personne n’a refusé pour manque de capacité financière. Et s’il vous plaît, aidez-nous à faire passer le mot !

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page